Réversible

 

YORIK Production s’est lancé dans une aventure à l’hiver 2012: la réalisation d’un court-métrage pour le moins original. Un braqueur se fait agresser sexuellement par sa propre victime. Cette histoire, inspirée de faits réels, a eu du mal à faire son chemin. Il a fallu du temps avant de trouver L’Actrice qui aurais assez de cran et de personnalité pour endosser ce rôle. Une fois le scénario écrit, le casting réalisé, et le repérage fini, le tournage a pu se dérouler. Pour Yannick MOURCIA, c’est ce qu’il considérera comme son premier véritable court-métrage.

 

L’idée était de surprendre le public sur le fait que cet événement absurde a été inspiré de fait réel. Le défi est relevé avec succès. Le public croit voir les délires d’un réalisateur avant de comprendre qu’il s’agit de réelles pulsions humaines. Les difficultés survenue au court du tournage sont nombreuses : YORIK Production s’est lancé dans l’aventure sans financement, une partie de l’équipe est manquante et le temps est compté. Mais rien n’arrête Yannick MOURCIA, déterminé par son instinct créatif.